Spiritual knowledge is a regular science. Just as two and two make four, similarly everything is clean and obvious here also and there is no scope for any kind of modification or change in that.

Sant Kirpal Singh

Écrit par Sant Kirpal Singh, 1969

Sant Kirpal Singh

J'entre dans le soir de mon existence physique ayant passé soixante-quinze ans avec la grâce de mon Maître (le Verbe fait chair). Ce qui en ressort, c’est que le Verbe – le saint Naam – est tout l'enjeu de ma vie ici et dans l’au-delà, et qu’il en va de même pour chacun d’entre vous que Dieu m'a envoyé. C'est le Pain de Vie et l'Eau de Vie, qui nourrissent l'âme. De la santé spirituelle dépendent la vie de l'esprit et celle du corps. Sans cela, nos vies n'ont aucune valeur, comme un éléphant sans ses défenses d'ivoire, comme un puits à sec, comme un arbre du verger sans fruits, comme une terre desséchée et stérile, ou comme la nuit sans le clair de lune. C'est l'aspect le plus important de notre vie. “A quoi sert-t-il à un homme de gagner les biens du monde entier s’il perd son âme?”

Alors que nous ressentons la félicité du saint Naam, le mental – un agent de la force négative – se glisse furtivement pour nous priver de la félicité de l'ivresse divine, nous faisant croire que l'on est indispensable, dans notre domaine d’activité, quel qu’il soit. Nous avons le privilège d'avoir été choisis pour accomplir certaines tâches dans le développement de l'œuvre divine, et chacun d’entre nous devrait se sentir reconnaissant envers Dieu et mettre l'épaule à la charrue. Les enfants dévoués vivent en harmonie les uns avec les autres dans la noble cause de Dieu. Le Maître est pleinement conscient et apprécie le dévouement et le sacrifice de chacun, et distribue l'ivresse de l'amour selon la capacité de chacun. Les grandes et petites roues d'une machine doivent toutes jouer leur propre rôle, pour que la machine continue à fonctionner en douceur, bien huilée et parfumée par la dévotion aimante. Vous devez veiller à ne pas être trompés par les ruses et les machinations du mental en tournant le dos à la Puissance spirituelle du Maître, qui réside en chacun de vous au moment de l'initiation et ne vous quitte plus jamais ni ici-bas, ni dans l'au-delà. C’est possible en respectant ses commandements, dans l’amour.

Je souhaite vous voir progresser sur la voie spirituelle et devenir des ambassadeurs de la Vérité au cours de ce soir de ma vie - le plus tôt sera le mieux, car comme les marées, le temps passe sans attendre personne. Chacun d’entre nous, tous, unissons-nous à l'étreinte aimante du Maître, pardonnant et oubliant les différences mesquines créées par le mental pour retarder le progrès et pouvoir recevoir les bénédictions de cette Puissance qui travaille au-dessus de nos têtes.

Je souhaite que chacun d'entre vous se joigne à moi pour prier avec les mots de Guru Ram Dass Ji et Guru Arjan Dev Ji comme suit :

O Seigneur, ne m'abandonne pas, moi Ton esclave.
Prends-moi dans Ton étreinte aimante : O Seigneur, par Ton amour ancestral.
C'est Ta nature innée de purifier les pécheurs ;
Alors ne fais pas attention à mes erreurs et à mes péchés.
Tu es la vie de ma vie, ma paix, ma richesse ;
Brûle donc, dans Ta compassion, l’écran de l'ego qui me sépare de Toi.
Sans eau, comment le poisson peut-il vivre ?
Sans lait, comment l'enfant peut-il vivre ?
L'esclave Nanak a soif d’être à Tes pieds à la pureté de lotus,
O Seigneur, Ta vision lui offre l'essence même de la joie.
En dernier recours, je m'abandonne à Toi, Seigneur ;
Je suis venu me réfugier en Toi, et libre à Toi de m'accepter ou de me tuer.
La flatterie rusée du monde, je l'ai jetée au feu.
Maintenant, dis-moi où sont le bien et le mal, je me suis rendu (à Toi mon Dieu).
Celui qui vient chercher refuge en Toi, ô Seigneur, Tu le protèges dans Ta clémence.
Nanak est venu chercher refuge en Toi ; ô Seigneur, sois le seul garant de mon honneur.
O toi, source de toute bienveillance, reste toujours dans mon cœur ;
Et réveille en moi cette intuition par laquelle je commence à T'aimer.
Garde moi toujours tel la poussière aux pieds des saints, que je l'applique sur mon front.
Bien que le pire des pécheurs, je peux devenir le plus pur des purs, en restant toujours à l’écoute intérieure de la musique de toutes les harmonies, et en ayant toujours Tes louanges sur les lèvres.
Que Ta volonté me soit agréable, et que je sois satisfait de tout ce que Tu fais ;
Que je sois satisfait de tout ce que Tu me donnes et que je n’ose jamais imaginer de frapper à une autre porte.
Que je sois toujours plus proche de Toi et tout en restant parmi les autres aussi humble que la poussière.
En compagnie des saints, tout ceci peut être accompli, et nous pouvons recevoir la vision divine.
Nous resterons toujours Tes enfants, ô Seigneur, Tu es notre Maître et Roi.
Nanak est Ton enfant, ô Père et Mère, et en lui coule le lait de Ton nom.

Bien à vous, Kirpal Singh

 

 

Aller au haut